Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

REMEDIATION COGNITIVE

La remédiation cognitive est destinée aussi bien aux enfants, aux adolescents qu'aux adultes. La remédiation cognitive peut être préconisée notamment dans le déficit d'attention avec ou sans hyperactivité, la dyspraxie, les difficultés d'apprentissage, la dépression, la schizophrénie, les traumas crâniens...

Ainsi, la remédiation cognitive est une prise en charge des difficultés cognitives relatives notamment à la mémoire, aux capacités d'attention, de concentration, d'organisation, de planification face à des tâches complexes, à la lenteur exécutive... Il est à noter que de nombreux troubles psychiatriques engendrent des difficultés cognitives. Les difficultés cognitives impactent l'expression symptomatiques de ces maladies, et donc la qualité de vie des personnes en souffrant. Si ces difficultés ne font pas l'objet d'une prise en charge adaptée elles peuvent avoir un effet négatif sur le pronostic de l'évolution de la maladie. Par exemple, une dépression est souvent accompagnée de troubles de l'attention, de la mémorisation et de la vitesse de traitement notamment qui peuvent fortement altérer la vie sociale et professionnelle des personnes en souffrant. Une prise en charge adaptée de ces symptômes ne relevant pourtant pas des symptômes majeurs de la dépression permettra de maintenir ou de reprendre de façon satisfaisante une vie sociale et professionnelle. C'est en observant ces phénomènes que la remédiation cognitive est une prise en charge souvent sollicitée en sus d'une prise en charge psychothérapique et/ou psychiatrique ou neurologique.

Les difficultés et les besoins spécifiques du patient dans les différents champs de sa vie (quotidienne, relationnelle, professionnelle) sont évalués au cours d'entretiens et d'un bilan neuropsychologique. La remédiation cognitive visant la récupération des capacités cognitives et l'élaboration de stratégies adaptatives est une prise en charge sur plusieurs semaines. Elle peut également solliciter le patient à utiliser un logiciel de remédiation cognitive permettant au patient de solliciter les fonctions altérées chaque jour durant la durée du traitement.

A titre d'illustration pour mieux comprendre ce qu'est la remédiation cognitive même si des situations isolées comme celle que nous allons prendre à titre d'exemple ne reflète pas la réalité d la complexité des situations : un patient présentant une mémoire de travail* altérée (bien souvent en lien avec une attention défaillante notamment ce qui accro&icedil;t le champ d'intervention du thérapeute). Ce dernier peut adopter spontanément des stratégies adaptatives (ex : utilisation de mémos sous forme de post-it) afin de pallier ses difficultés en soulageant sa mémoire de travail. Lors de l'utilisation du logiciel de remédiation cognitive, le programme choisi va solliciter ce patient à utiliser sa mémoire de travail par une mémorisation et une restitution d'éléments de plus en plus nombreux et dans des ordonnancements différents (à l'endroit, à l'envers....) et ce chaque jour pendant plusieurs semaines. Des stratégies adaptatives et efficaces seront également préconisées lors des entretiens et pourront également concerner une adaptation de l'environnement du patient. Ainsi, pourraient être préconisés : l'utilisation du volet notes de son téléphone avec plusieurs rubriques, l'utilisation d'un semainier avec une rubrique spécifique pour le rappel des tâches elles-mêmes subdivisées en important et urgent - urgent - important, l'agenda du téléphone avec des rappels venant se substituer à des post-it bien souvent multipliés, inefficaces, ou perdus... Ainsi, les stratégies développées sont destinées à compenser les difficultés dans la vie courante, les exercices dont la difficulté s'accro&icedil;t au rythme des progrès à améliorer les capacités cognitives afin conjointement de rendre au patient une qualité de vie satisfaisante. Le regard du thérapeute est davantage porté sur le ressenti de l'amélioration ressentie par le patient dans sa vie quotidienne que sur la normalisation des résultats à un bilan neuropsychologique de contrôle.

*Mémoire de travail : il s'agit d'un facteur important du fonctionnement cognitif, elle est centrale dans les activités d'apprentissage puisqu'elle gère le traitement et le maintien des informations sensorielles ou des représentations récupérées dans la mémoire à long terme. Elle requiert des capacités d'attention suffisantes. Elle permet l'utilisation d'informations nouvelles, la récupération d'informations stockées, leur maintien et leur mobilisation dans les opérations intellectuelles complexes (Par exemple, lors de la résolution d'un problème de mathématiques tel que "Jean achète trois oranges et deux pommes. Combien a-t-il acheté de fruits ?", le sujet doit mobiliser ses connaissance anciennes (ex : le principe de l'addition) et l'utilisation des données nouvelles : je ne peux additionner 3 et 2 que si je stocke en mémoire les quantités 3 et 2). La capacité de la mémoire de travail est limitée, on parle d'empan mnésique qui représente le nombre d'éléments pouvant être contenu dans la moire de travail, il est en moyenne de 7).

Ceux qui en parlent le mieux, ce sont les patients comme Alban, lycéen, reçu en 2015 pour difficultés scolaires, suivi par le Dr REVOL depuis l'enfance. Alban a bénéficié sur quelques mois d'un bilan neuropsychologique permettant de mettre en évidence un déficit d'attention avec hyperactivité pris en charge avec le docteur Revol, d'une remédiation cognitive et de séances de psychopédagogie, et surtout d'un regard objectif et positif lorsqu'il m'a dit à la fin d'une séance, sur le pas de porte du cabinet : - Je ne pourrai jamais réaliser mon rêve...
- Lequel ?
- Prendre la place du Dr Revol !

Voici son SMS reçu en juin 2018 :
"Bonsoir Bénédicte ! Cela fait longtemps que je ne vous ai pas donné de nouvelles ! Mais j'ai eu aujourd'hui mes résultats de médecine et je suis admis en 2ème année en arrivant 107ème sur 1300 ! Je suis donc très heureux de pouvoir me lancer dans ces études malgré mes problèmes de concentration grâce à votre aide apportée ! Merci encore, Bonne continuation"